Portrait de créateur - Céline SWAY

Publié le par NaOmi Bar

celine-sway

Niçoise d’origine, Céline a vécu 7 ans à Londres où elle a étudié le Design. Après avoir travaillé en tant qu'assistante styliste mode et déco, décoratrice, créatrice d'objets, de déco,…, elle crée la marque de bijoux « Petit Pois », à son retour en France. Ses créations étant principalement proposées et vendues à l'étranger (UK, Australie, USA, Canada…).

 

« Il y a environ 2 ans, j'ai eu envie de créer une nouvelle marque qui correspondrait plus à mes nouvelles aspirations. Je souhaitais créer des bijoux intemporels et qui reflètent mon envie de simplicité. »

 

Après une longue période de préparation Céline lance en décembre 2010 la marque "Celine SWAY".

 

C’est pour moi une grande découverte. Nous retrouvons pour cette collection AHORA les colliers Lune, Mask, Paon, Hibou et Phénix. Les bijoux Céline SWAY se révèlent des objets d’une très grande qualité. Entièrement faits mains, mettant en scène des symboles marquant de notre imaginaire collectif. Ses bijoux contemporains se révèlent mystiques.


phenix blanc

Le collier Phénix


NaOmi Bar : A quand remonte ta première création de bijou, quel en a été le déclencheur?

Céline Sway : "Hyper-créative" depuis toujours, je suis une créatrice "compulsive" et une "touche à tout" depuis mon enfance. J’adorais les loisirs créatifs (couture, tricot, dessin..). Je me souviens avoir créer mes premiers bijoux vers l'âge de 6/7 ans avec des fils électriques multicolores, piqués dans la boîte à outil de mon père.

 

NOB : A qui t'adresses-tu, quand tu réalises tes colliers ?

CS : Quand je crée un collier, sur le moment, je pense à ce que j'aimerais porter ou je pense à une amie. Mais au final, je m'adresse à tout le monde. Quand je dessine un bijou, je le vois avant tout comme un objet. Et j'essaie de créer de jolis "objets", un peu surprenants, qui laissent libre court à l'imagination. J'aime l'idée que mes clientes s'approprient le bijou et projettent sur lui leur propre signification. Ma plus belle surprise et de constater que mes créations séduisent tous types de personne et  qu’ils sont portés par des femmes de tout âge et aux styles très différents. J'ai aussi beaucoup de demandes d'hommes me demandant d'ajuster les chaînes à leur taille pour qu'ils puissent eux aussi porter mes colliers !  :-)


phenix noyer NB1Le collier Paon


NOB : Quelles sont tes sources d’inspiration ?

CS : Mes sources d'inspirations sont très diverses, elles proviennent de mon histoire, de mon inconscient, de tout ce qui m’entoure. De mes voyages, des livres, des films, de la musique, de la nature et de la ville…

Hier par exemple, j'ai eu une vision de forme de pendentif en regardant la rambarde en métal qui longe l'arrêt de Tram prés de chez moi ! : )

J'exprime mes envies, mon humeur au moment où je fais les premiers dessins et tout au long de leur concrétisation.

 

NOB : A quoi ressemble ton cadre de travail ?

CS : Je travaille dans mon petit atelier, une pièce située dans mon appartement niçois.

Mais je suis en créations permanente, j'ai toujours des carnets sur moi dans lesquels je dessine et écris mes idées.


celine-sway-atelierL'atelier de Céline


NOB : Comment se déroule ton processus de création ?

CS : Je passe d'abord par une période de gestation où j'explore mes idées. Je réalise un Mood Board que j'accroche sur le mur de mon atelier et qui sera mon fil conducteur. Je dessine mes idées, j'écris mes impressions, des mots clefs, je colle des images collectées ici et là,… ceci dans des carnets qui m'accompagnent partout et tout le temps.

Puis il y a une période de choix où je sélectionne les idées que j'aime le plus et qui me paraissent les plus cohérentes entre elles et fidèles à l'univers que je souhaite exprimer.

Ensuite, c'est la période de concrétisation, celle de la fabrication. J'explore les matériaux, les possibilités concernant les techniques de fabrication, je réalise des prototypes et je suis confrontée aux aspects pratiques et "économiques" du projet.

Une fois que la collection est définie, que les prototypes sont ok, je me transforme en graphiste. Je réalise l'identité graphique et tous les visuels de la collection, en m'inspirant de mes idées collectées dans mes carnets.

Mon processus de création est particulièrement long. Il est très important pour moi de faire les choses au feeling et "à ma façon", avec toute ma passion et aussi, parce que comme je fais tout moi même, tout ça prend pas mal de temps.

Un général, je mets entre un an et un an et demi pour créer une collection, des premières idées à la vente sur ma boutique en ligne.

Ces une des raisons pour laquelle, contrairement "aux grandes marques", je ne souhaite proposer qu'une seule collection par an que je décline en couleurs et matériaux différents tout au long de l'année.


Lulu-Lune-dor e-photo-MAIK

Le collier Lune

 

NOB : Quelles sont les différentes matières que tu travailles, pourquoi a tu choisis de travailler ces matières ?

CS : J'attache autant d'importance aux formes qu'aux matières. J'aime les sensations que les matières peuvent évoquer par leur aspect et leur touché.

J'aime les mélanges inattendus. Pour la collection actuelle, j'ai choisi de réaliser les pendentifs en bois de noyer. Cette matière me séduit par sa couleur, sa densité, c'est pour moi un matériau "chaleureux". J’utilise de la résine synthétique (un type de plexiglas) dont j'aime la légèreté, l'aspect lisse et moderne. J'ai choisi des chaînes dorées et argentées pour leur côté chic. C’est pour moi comme un mélange sucré/salé, chaud/froid…

 

NOB : Quel est le bijou fétiche ou emblématique de ta marque ? 

CS : Chaque collier, chaque forme à une signification très particulière pour moi et chacune d'entre elles me sont cher.

Le collier Mask est pour moi un "grigri", un objet magique qui m'apporterait une puissance, une énergie. Il est devenu mon bijou fétiche.

celine-sway-boitechocolat

Si vous amiez ce blog, votez :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article